LINEAIRES / LA DISTRIBUTION / La franchise / En direct des Echos de la franchise / Casino Proximités veut recruter 600 franchisés en 2018

.

Casino Proximités veut recruter 600 franchisés en 2018 [Source : Les Echos de la Franchise]

18 Décembre 2017
Les Echos de la Franchise

L’année 2018 s’annonce riche en actualités pour les six enseignes "proximité" de Casino – Casino Shop, Petit Casino, Leader Price Express, Spar, Spar supermarché et Vival. Celles-ci recherchent plusieurs centaines de nouveaux entrepreneurs pour créer ou reprendre des commerces alimentaires.

"Dès janvier, nous lançons une vaste opération en vue du recrutement de 600 nouveaux partenaires sur l’année 2018", a ainsi déclaré Céline Dupuy, directrice du recrutement national franchise lors d’une interview au Forum Franchise de Lyon, en octobre 2017. Un chiffre énorme : Carrefour Proximité recrute en moyenne 250 nouveaux franchisés chaque année.

Ouvrir en franchise

Pour élargir au maximum le champ des possibles, le groupe Casino ne souhaite fermer aucune porte. "Tous les candidats peuvent se présenter, y compris ceux qui ne disposent d’aucun apport personnel", assure Céline Dupuy. Trois possibilités s’offriront aux postulants pour rejoindre l’une des six enseignes de Casino Proximités, la première étant la franchise. "Cette formule s’adresse plutôt aux entrepreneurs déjà expérimentés qui souhaiteraient rejoindre notre groupe", détaille la directrice du recrutement national franchise.

Se lancer en location-gérance

Pour les candidats à la franchise disposant d’un apport personnel insuffisant, il reste possible d’ouvrir un commerce avec l’une des enseignes Casino Proximités via la location-gérance. Dans le cadre de ce type de contrat, l’enseigne apporte toutes sortes de services comme dans un contrat de franchise – formation, accompagnement à l’ouverture, suivis réguliers, etc. – et l’entrepreneur est indépendant. En revanche, l’affilié n’est pas, comme un franchisé classique, propriétaire des murs de son commerce mais plutôt locataire. Il verse donc tous les mois un loyer à l’enseigne. La location-gérance permet de mettre le pied à l’étrier à des entrepreneurs motivés mais ne disposant pas d’un apport personnel suffisant. Après un certain nombre d’années, l’enseigne peut prévoir la possibilité pour le locataire-gérant de racheter les murs et de basculer vers un contrat de franchise classique.

Tenter le "programme entrepreneur"

Casino ouvre également ses portes aux candidats sans aucun apport. Ceux-ci pourront postuler via un "programme entrepreneur". La plus ancienne des enseignes de Casino Proximités, Petit Casino, s’est largement développée via ce système. Sur des magasins succursales, les candidats pourront se positionner en tant que gérants mandataires non salariés comme le sont actuellement d’autres partenaires de Casino. Aujourd’hui, les points de vente de ce réseau sont pilotés par plus de 1 500 gérants mandataires non salariés "afin de préserver cette relation humaine entre l’épicier et ses clients", assure-t-on du côté de Casino. Les gérants sont commissionnés sur le chiffre d’affaires réalisé par le commerce et sous contrat avec l’enseigne. Dans le cadre du "programme entrepreneur", les gérants sans apport gagneront des points en fonction des performances de leur magasin (chiffre d’affaires, nombre de clients, etc.).

"Au terme des douze mois que dure le programme, tous ces points vont permettre de capitaliser un apport qui pourra aller jusqu’à 19.500 euros, une somme suffisante pour passer à la location-gérance", conclut Céline Dupuy.