LINEAIRES / L'EQUIPEMENT / Premier bilan des casiers d'Intermarché

.

Premier bilan des casiers d'Intermarché [B. Merlaud]

14 Septembre 2015

Premier bilan des casiers d'Intermarché

Intermarché se montre très satisfait des résultats enregistrés par ses premiers casiers de retrait click and collect. Une prochaine ouverture directement en entreprise est sur les rails.

Le principe : le client fait ses achats sur le site drive de l'enseigne puis les récupère dans des casiers de retrait automatique, à l'aide de son numéro de commande.

Valérie Boyer, adhérente à Libourne (33), a inauguré le dispositif en mars dernier dans un local accolé à son point de vente, accessible 24 heures sur 24. Le service est gratuit à partir de 30 euros d'achat.

Le local, dont la porte se déverrouille également avec le numéro de commande, est équipé de 26 casiers réfrigérés (pour les achats en sec et frais) ainsi que de 8 casiers dédiés aux produits surgelés.

Le 1er juillet, l'Intermarché de Guillestre (05) a ouvert un espace click and collect dans une configuration plus "offensive" : les casiers (34, là encore) sont implantés à trois kilomètres du point de vente, associés à la station-service du magasin, qui proposait déjà une petite boutique de dépannage.

L'Intermarché organise trois livraisons quotidiennes pour approvisionner les casiers et propose de ce fait, sur son site, de larges créneaux de retrait : à partir de 9 h, de 13 h ou de 17 h.

Plus contraignant à mettre en œuvre, ce service de retrait n'est proposé (et offert) qu'à partir de 50 euros de commande. Les casiers ne sont plus accessibles 24 heures sur 24 : leur accès est fermé entre 22 h et 9 h le matin.

56% des commandes entre 17 h et 20 h

Cette fermeture nocturne peut paraître surprenante, le principe des casiers automatiques répondant justement aux contraintes d'une clientèle aux horaires décalés ou atypiques. Mais, dans les Hautes-Alpes, en milieu rural et touristique, les besoins ne sont visiblement pas les mêmes qu'à Libourne, près de Bordeaux.

À Guillestre, 56% des commandes sont retirées sur un créneau très classique, entre 17 h et 20 h. La tranche 20 h - 22 h rassemble tout de même, quant à elle, 25% des retraits.

Sans communication particulière, le service click and collect de Guillestre attire une trentaine de commandes par semaine, pour des ventes qui réalisent 1,3% du CA magasin.

L'offre de produits surgelés est appréciée, puisqu'ils sont présents dans 42% des commandes. Une étude clients, sur place, a également convaincu le distributeur d'élargir l'assortiment global proposé : il va prochainement passer de 6000 à 7000 références et des casiers spéciaux seront installés pour la vente de pain (dont l'absence est regrettée par 45% des clients).

Le déploiement des casiers de retrait est officiellement en cours : la solution est ouverte aux adhérents, pour des implantations accolées ou déportées. Des modules "de conquête" sont ainsi à l'étude sur de grands axes de passage, routes mais aussi gares. Une prochaine ouverture, enfin, est annoncée directement au sein d'une entreprise.

Les Ateliers du Drive 2015

Envie d'en savoir plus sur la stratégie drive d'Intermarché ?

Il est encore temps de réserver vos places pour les Ateliers du Drive, le 23 septembre 2015 à Paris.

Venez rencontrer Olivier Gaudillère, adhérent Intermarché et responsable des concepts au sein de la cellule e-commerce du groupement.

Une journée organisée par Linéaires et les Editions Dauvers.

Vidéo : le concept click and collect d'Intermarché