LINEAIRES / L'EQUIPEMENT / Mo-ka permet l’encaissement via une poignée intelligente

.

Mo-ka permet l’encaissement via une poignée intelligente [M. Guillon]

6 Décembre 2018
Mo-ka permet l’encaissement via une poignée intelligente

La start-up parisienne Mo-ka mise sur l’encaissement "invisible", un système basé sur l’intelligence artificielle caché dans la poignée des paniers de courses. Malin.

La société, fondée en 2016 par Mehdi Afraite-Seugnet, a développé et breveté un système d'encaissement combinant vision et intelligence artificielle sur une poignée porte-sac. La première phase d’expérimentation en conditions réelles est prévue pour début 2019.

Mise à disposition à l’entrée du magasin, la poignée intelligente s’emboîte sur un sac aux dimensions assorties, fourni par la start-up et réutilisable par le client. L’expérience d’achat débute en approchant son smartphone, la technologie NFC permettant de s’identifier sur l’application mobile Mo-ka.

Au fil des emplettes, Mo-ka procède à la reconnaissance des produits par leur apparence et non plus par leur code-barres, grâce à un système combinant caméra et apprentissage machine. Munie de capteurs de poids, de localisation et d’images, la poignée communique en wifi avec la base de données du magasin pour assurer la bonne identification des articles déposés dans le panier. Les fruits et légumes, au passage, sont directement pesés dans le sac.

Une fois ses achats réalisés, le paiement s’effectue sur l’application Mo-ka. Le client dépose la poignée avant de sortir du magasin, le sac rempli est emporté.

Pensée pour proposer une expérience d’achat sans contrainte et sans attente, Mo-ka permet également aux magasins d’accéder à un état des stocks en temps réel, à un outil CRM dédié pour la gestion de la relation client et à un système analytique de prévention des pertes. Le dispositif est compatible avec les logiciels d’encaissement déjà en place.

La reconnaissance des produits repose sur une caméra et des capteurs de poids