LINEAIRES / L'EQUIPEMENT / La révolution (ou pas) des portes connectées

.

La révolution (ou pas) des portes connectées [A. Lejeune]

29 Septembre 2015

La révolution (ou pas) des portes connectées

Les vitrines froid connectées, une solution pour le merchandising des rayons fermés ? Danone se lance le premier, en partenariat avec Carrefour.

Sur le papier l'idée est pertinente, car la généralisation des portes ne facilite pas l'animation des linéaires frais. Dans les faits, c'est moins percutant. Test, en live, à Sainte-Geneviève-des-Bois (91).

Devant les références Danone, des écrans diffusent un clip, façon dessin animé, en couleurs. Un peu à l'image d'un spot publicitaire, sans le son.

Première impression : on ne voit pas grand-chose. Ni l'annonce, ni, plus gênant, les produits derrière la vitrine. Même face au linéaire.

Concrètement, la forte luminosité ambiante, en rayon et à l'intérieur même du meuble, assombrissent considérablement l'écran animé.

Il suffit en outre d'observer le chaland pour constater que les portes connectées ne produisent pas l'effet d'attraction attendu. Certes, le jour de notre visite, des références Danette sont en rupture. Mais de l'aveu même d'un employé du magasin, c'est la promotion avantageuse du moment qui explique seule les rotations.

À défaut d'être convaincante, donc, l'initiative a le mérite d'exister : car il faudra bien trouver une solution pour dégeler l'atmosphère des nouveaux rayons frais.