LINEAIRES / L'EQUIPEMENT / Intermarché s'insère dans la vie de quartier avec un écran interactif

.

Intermarché s'insère dans la vie de quartier avec un écran interactif [A. Beautru]

7 Décembre 2015

Thierry Cotillard teste, dans son Intermarché Express Issy 2, un écran interactif sur la façade extérieure de son magasin de quartier. Il est aidé d'HighCo.

Dans son second point de vente d'Issy-les-Moulineaux (92) qu'il possède avec Jean-François Hellio, le président d'Intermarché, vient d'installer 4 écrans de 46 pouces, soit à peu près 2 mètres sur 1 pour l'ensemble. Le support d'affichage est intégré à la façade extérieure du point de vente, sur la place piétonne, axe fréquenté pour accéder à l'arrêt de tram situé à quelques pas. A terme, le concept permettra de communiquer avec les smartphones des passants.

Le service, inédit, est un test opéré en partenariat avec HighCo et vise la diffusion de trois types de messages pour trois annonceurs.

Le point de vente d'abord, y présente ses messages institutionnels, promotions en cours, informations magasins, etc. Un service opéré par Intermarché TV.

La ville ensuite, car le projet est mené en partenariat avec la commune. André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, était présent à l'inauguration de ce nouvel espace de communication. IssyMedia, la régie publicitaire de la ville, y diffuse des informations locales comme l'agenda culturel par exemple.

Les fournisseurs enfin. Trois marques se sont pour l'instant positionnées : Mme Loïk, Vahiné et Chocapic, pour diffuser leurs pubs télévisées. Une source de revenus pour les initiateurs du projet qui va servir à financer l'investissement, partagé entre Highco et Intermarché.

L'enseigne envisage d'utiliser la technologie du iBeacon

Dans un mois, la technologie NFC (Near Field Communication) sera activée. Elle permettra d'établir un lien entre le message qui paraît à l'écran et le téléphone du passant si celui-ci est approché de l'une des deux puces disposées de chaque côté de l'écran. HighCo, en charge de la régie publicitaire pour les annonceurs, réfléchit avec Intermarché au type d'interaction à proposer. Le coupon de réduction semble être la finalité la plus probable.

A partir du premier trimestre 2016, l'enseigne envisage d'utiliser la technologie du iBeacon. Cette trouvaille d'Apple permet un rayon d'action plus large, à l'aide du Bluetooth. « On pourra envisager d'interpeller les passants qui circulent à un ou deux mètres de l'écran», explique Benoit Petillo, responsable du pôle technique, innovation et projets stratégiques chez Intermarché. Elle permettra surtout d'être compatible avec un plus grand nombre d'appareils, la NFC s'appliquant essentiellement aux téléphones équipés d'Android.

Diffuser des événements sportifs

L'objectif d'un tel dispositif est de cultiver la proximité du point de vente avec ses clients. « Dès les beaux jours, on peut envisager de diffuser des événements sportifs, s'enflamme Thierry Cotillard. En attendant, les messages diffusés devraient permettre de générer du trafic en point de vente. » Le patron d'Intermarché est soutenu dans ses intentions par un fournisseur venu à l'inauguration. « Coca-Cola a les droits du Championnat d'Europe de football. Nous pourrions être le diffuseur. »

C'est dans ce même magasin que Thierry Cotillard teste depuis un an une application de self-scanning par smartphone basée, entre autres, sur la NFC (lire Intermarché teste le self scanning sur smartphone via la NFC ).