LINEAIRES / L'EQUIPEMENT / Fujitsu protège de la fraude grâce à l’Intelligence artificielle

.

Fujitsu protège de la fraude grâce à l’Intelligence artificielle [M. Guillon]

2 Octobre 2018
Fujitsu protège de la fraude grâce à l’Intelligence artificielle

Fujitsu a montré, sur la Paris Retail Week, l’intérêt et la puissance de l’intelligence artificielle en l’appliquant à la lutte contre la fraude aux lignes de caisse.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais cet algorithme pourrait bien intéresser le nombre toujours en hausse d’utilisateurs de caisses LS.

Système léger branché sur la vidéo

Connectée à un PC et à un système vidéo, l’application s’appuie sur la reconnaissance visuelle pour valider que les articles correspondent bien aux codes-barres scannés.

Elle permet donc d’éviter "le tour de la banane", qui consiste à scanner le code-barres d'un sachet de bananes quand le produit présenté en caisse libre-service est une bouteille d’alcool. Si ce n’est pas le cas, une alerte est lancée.

Facile à installer, la solution tourne en local sur un PC classique. Le plus long reste de créer la base de données qui permettra à l’algorithme de fonctionner de façon optimale.

Fujitsu promet un retour sur investissement en six mois. "La fraude à la caisse libre-service est un véritable frein à l’extension de cette solution, il faut y répondre", estime Sylvain Genoni, ingénieur commercial chez Fujitsu France.

Des algorithmes pour chaque cas

La société dispose ainsi de tout un panel d’algorithmes prêts à être appliqués à différents cas d’usage : reconnaissance instantanée d’un panier de courses, suivi des comportements clients en harmonie avec le RGPD (analyse et suivi anonyme du mouvement de points sur le corps), etc.

Le groupe japonais a investi massivement dans l’intelligence artificielle et implanté un centre d’excellence en France, sur le plateau de Saclay, il y a un an.

"Nous percevons une très forte appétence de la part des distributeurs autour de l’intelligence artificielle, souligne Sylvain Genoni. Depuis l’ouverture du centre d’excellence, ils représentent 50% de nos visiteurs."